Imprévu

Publié le par NATHAMSA

L'incomparable esquisse de l'inestimable
Quand la lune pleure son voile doré
Sur le sel de tes lèvres

Profonde béatitude
Devant la tangible nudité
De ton habit miellé
De ton âme éternelle

Extase à moins le quart de la nuit
Etincelles de rires d'étoiles
Folles de joie
Dans les bras de leur Père

La douce profondeur de ton regard
M'éveille
A l'émeraude de ton cœur
A ta saveur éternelle
Tes mains sur le front de mes lèvres
M'enivrent de leur tendre chaleur

Tes mots chatouillent
Les portes fermées

Comme des clés
Gentiment glissées

Entre deux mondes
Tu sillonnes l'espace sacré

Le souffle de tes pensées
Sur mon armure dorée
Comme un pamphlet
Dans mon incertaine entité

Rencontre de l'Imprévu
Sur le fil d'Ariane de nos « cœurs
Croisés »... de bonheur !

Mystérieuse exactitude
Des battements de l'Univers


                                          Nathamsa

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

andrée 24/06/2008 16:36

beau poème multicolore ...
bises