Tu dis...

Publié le par NATHAMSA

Tu me dis que tu m’aimes

Mais sais-tu ce qu’est l’amour

Ce que aimer veut dire

Ce n’est pas un vaste mot

C’est une prairie d’automne

A l’ombre de ses aïeux

C’est un orfèvre voûté

Qui pleure l’horloge cassée

 

Ne plus dire aimer

Quand le vivre est un outrage

Ne plus écrire Je t’aime

Quand le « aime » devient « haine »

 

L’amour est un onguent de velours

Il t’enveloppe de jour en jour

Comme une araignée tisse sa toile

Pour sucer ta sustente moelle ?

Je crains que le véritable amour n’ait ce dessein

S’il te retient

C’est dans ses bras et son cœur

Pour t’apporter réconfort et douceur

Il t’apaise quand d’autres te baisent

Il est la bienveillance qui t’encourage

Dans les moindres recoins de ton être

Il est là

Il t’écoute

Il connaît ton histoire

Et malgré elle

Ne cesse en toi de croire

Encore et toujours

Parce que tu es belle

Parce qu’il est amour

 

L’amour n’est pas un vain mot

Il est vivant

Au plus profond dedans

Il te cherche à chaque instant

Il apprend de toi

Comme un père de son enfant

Il t’aime patiemment

 

Tu me dis que tu m’aimes

Mais qui es-tu ?

 

Nathamsa

 

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

Frédéric 31/05/2013 18:40

C'est vrai que N suit M. Faut parfois passer dans l'O pour aller à P ((et je ne dirais pas plus loin jusqu'où on peut aller pour ne pas troubler l'ambiance créée par ce texte fort mais beau ;o)
)

bises

NATHAMSA 02/06/2013 13:14



Merci Frédéric.


Bises