Esprit de Noël 2011

Publié le par NATHAMSA

Esprit de Noël2TR 

Sans aucun doute

Le Christ sera crucifié

Quand chacun se préoccupe avant tout

Quel cadeau il va se payer

Quel lapin doré offrir à sa dulcinée

Autour d’un banquet bien arrosé

De dindes ou autres volailles maltraitées

Uniquement pour le plaisir de ces festivités

Et de tous les invité-es

Où l’exclu-e de la société

N’a de place que dans les rues illuminées

Ou dans quelques foyers pour désœuvré-es

L’esprit de Noël

Mais où est-il donc passé ?

Où est passé ce temps où une assiette de plus était dressée

Sans savoir quel en serait l’invité-e ?

Juste par désir d’accueillir une personne en nécessité

Où est-il passé cet esprit de Noël

Où une simple orange

Faisait briller des ailes d’ange

Dans le regard de l’émerveillé-e ?

Chacun va se rassasier

Sans même penser à celui qui n’a pas à manger

Sans même penser à celui qui n’a pas de foyer

Comment peut-on Noël fêter

Sans se rappeler qu’il s’agit d’aimer ?

Sans aimer le désœuvré

Comment peut-on fêter Noël

En tuant et maltraitant tous ces animaux

Dont pour certains la chair non consommée

Finira comme déchets

Comment peut-on fêter Noël

Manger

Boire

Des histoires se raconter

Et le lendemain continuer à s’entretuer ?

Pourquoi Noël fêter

Si ce n’est pas pour plus d’amour œuvrer ?

 

Un Noël commercialisé

N’a rien d’un esprit détaché

Des rentes et autres rentrées

Pourvu que le porte-monnaie soit gonflé

Tendre la main à son aînée

Donner de son temps à écouter

Simplement regarder sans juger

Apprendre à se respecter

Donner l’amour que l’on peut donner

Du mieux qu’il nous est possible d’aimer

 

L’Esprit de Noël sera-t-il ressuscité ?  

  Esprit de Noël1TR

                               

Nathamsa

 

 

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

Les AMIS des POETES 07/01/2012 17:56

Depuis toujours ceux qui ont du coeur, comme toi, éprouvent le jour de Noël des sentiments paradoxaux. L'instant de Joie partagé dans un regard et le regret de savoir que certains resteront dans la
misère qui parait encore plus injuste. Alors que cet instant de joie, si tu peux le vivre, soit un bol d'énergie qui te donnera plus de force pour soutenir ceux qui en ont besoin.
Pour remorquer un véhicule à sec il est nécessaire de ne pas être soi-même en panne de carburant.
Bonne Année.
Bises
Françoise

Lilou 30/12/2011 18:04

Merci pour ces mots vibrants d'Amour.