Amour virtuel

Publié le par NATHAMSA

Ecran-ordi_5098.JPG

 

Danser encore

Une valse endiablée

Sur le parchemin de nos étés

Rouler la mort

Dans cette frénésie débridée

Où l’amour retrouve sa pure entité

 

Danser sur l’antique

 

Toucher l’éternité

 

Goûter au souffle libéré

Point d’arme

Sous la jarretelle

Juste l’élixir

D’une ribambelle

Sur une peau

Glacée

De sang

Les corbeaux

La langue pendue

Avancent

A pas de géant

 

D’ombres et d’argent

 

C’est la farandole des amours

Tout se lie et se délie

Autour des pommes d’api

Dépit ou repu

Image consolable ou absolue

Froidement nue

Un robot se rebelle

Contre le sensuel des mots

Des touches que l’on chevauche

Dans l’espoir d’une étincelle

 

Cadre sans saveur

Des amours à l’irréel

Où les cœurs suspendus

Au bout des moniteurs

Croient encore

A l’illusion du bonheur

 

A la quête de leurs idéomajeurs

 

Coupure de secteur

Tombe le rideau

Les acteurs au caveau

 

Qui sont-ils

 Maintenant

 

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

ariaga 21/08/2010 15:26


Passant chez mon amie Mutti, je découvre et ce que je vois sur ce blog me séduit.


NATHAMSA 25/08/2010 13:26



Sois la Bienvenue, Ariaga.