Aimer...

Publié le par NATHAMSA

    MentalTR.JPG

 

" Plus on est dans la tête et moins on est dans le coeur."

Monique Lapointe

 

...et c'est souvent de cette manière que tout se complique...

Nathamsa

Publié dans Citations

Commenter cet article

Acouphene 23/06/2011 20:45


Et plus on est dans le corps, plus on se rapproche du coeur... de l'instant !


urwana 20/06/2011 01:03


Nous ne pouvons pas être dans la tête d'une autre personne... ce n’est alors qu’une illusion qui nous empêche même d’être avec l’autre. réellement. en communion.

Nous pouvons être dans son coeur. mais alors, il n’est pas question de “pouvoir” s’il est question d’amour... L’amour est un débordement, un partage possible aussi... Nul n’a le pouvoir, chacun
décide ... de vivre cet amour... ou pas.

Si une fleur donne son parfum, la personne qui passe près d’elle peut ne pas remarquer la beauté de la fleur et la douceur de l’air parfumé qui l’entoure... cela ne change rien, ni pour la fleur,
ni pour la personne qui passe, cela ne leur enlève rien, en apparence ... mais l’expérience de la beauté d’un moment de bonheur partagé ne se produira pas.

Les a-priori sont les illusions, les rêves...

Le rêve est le contraire de l’amour...
L’amour est le contraire de la peur, dont le rêve n’est qu’une couverture.

Plutôt que rencontrer la peur et la dépasser, plutôt que disparaître dans l’amour, nous créons des rêves... illusoires... et tout se complique lorsque nous nous séparons de la réalité - vraie.

Bises


NATHAMSA 20/06/2011 10:36



Merci, Urwana, pour ton commentaire.


Je comprends ta pensée...


Je me demande si le débordement d'amour se décrète ou bien ne peut-il être, qu'apparaître et se manifester qu'àprès un long cheminement...


Finalement, je crois que TOUT EST POSSIBLE à chaque instant, si on veut bien lâcher le mental...alors notre coeur se remplit, nous nourrit et le tout alentours... 


Bises,


Natacha



Frédéric 05/06/2011 11:42


Quand je parlais être dans la tête d'unE autre, je voulais évoquer quand nous cherchons à penser pour les autres, ou ce que les autres peuvent penser
et là c'est quand même garanti souffrance ;o)

Est un égarement inévitable, non c'est évitable, pour cela il faut considérer l'autre toujours comme un autre et prendre connaissance de ses besoins propres
mais je sais bien que dans le quotidien ce n'est pas aussi simple, mais personne ne nous demande non plus la perfection, simplement l'authenticité ;o))


Quant à être dans le coeur, c'est sûr tu as raison, que cela ne dépend pas que de nous, il nous faut être "aimable" (celui/celle qui peut être aiméE) et ça c'est déjà pas mal comme "oeuvre" ;o)


Oui d'accord avec toi l'ouverture du coeur est un vrai , un cheminement, un processus toujours en cours, jamais atteinte, fini

Bises

Frédéric


Frédéric 05/06/2011 05:13


belle photo peinture
te souhaite d'être dans ton coeur
(mais s'il est bon d'être aussi dans le coeur d'un autre, le pire est d'être dans la tête d'un autre ;o) )


NATHAMSA 05/06/2011 10:34



Bonjour Frédéric,


Merci pour ta visite. Elle me fait plaisir.  


Être dans la tête d'un-e autre est bien sûr source de complications et d'incompréhensions... N'est-ce pas là un égarement inévitable dans la relation avec l'autre ? Le tout est d'en être
conscient-e.


Quant à être dans son coeur, est-ce nous qui choisissons d'être dans le coeur d'un-e autre ? ou n'e serait-ce pas plutôt l'autre qui aurait le pouvoir de nous "mettre" ou pas dans son coeur ?



L'ouverture du coeur, sans a-prioiri...: tout un cheminement...


Je t'embrasse,


Nathamsa