Pourquoi ? Comment ?

Publié le par NATHAMSA

Pourquoi je ne crois pas en l’Amour (de moi) avec un autre être humain dans ma vie ? J’y aspire pourtant, mais en même temps, au fond de moi, une autre partie de moi n’y croit pas et fait tout pour saboter tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à de l’Amour pour moi, envers moi.

 

D’où me vient ce désamour de moi-même ? D’où me vient ce manque de foi ? D’où me vient ce défaitisme ?

 

C’est un virus, une maladie qui auraient pris possession de moi sans que j’y puisse quelque chose ! sans que je puisse m’en défendre !

 

Vais-je arriver à sortir de ce marasme morbide, autodestructeur ? Parfois, j’en doute !

 

Pourquoi j’ai de regard de défiance sur la vie et les personnes qui veulent me rencontrer, et même m’aimer ?

 

Tout ce qui ressemble à de l’Amour humain (attachant, impliquant), une partie de moi puissante le déconstruit, jauge, juge pour finalement le reléguer à de la supercherie, à un piège !

 

Comment sortir de cette prison ?

 

Je ne sais pas aimer !...les autres, moi-même…

 

Les séparations se succèdent avec son lot d’incompréhension, de déceptions, de sentiment d’abandon et d’échec par inaptitude à l’Amour !

 

Le désespoir me guetterait-il ?

 

Pourquoi des personnes arrivent bien à s’aimer tandis que d’autres ne semblent pas connaître ce sentiment ?

 

Comment CROIRE ? avoir la foi ?

 

Mes peurs prennent beaucoup de place…

 

Il semblerait que je ne sache pas ETRE HEUREUSE…que je ne sache pas AIMER, que je ne sache pas M’AIMER !

 

Paradoxalement, je crois en l’existence de Dieu  mais je n’ai pas vraisemblablement pas la Foi, ou si peu !

 

Comment changer ? me transformer ?


Publié dans Questions

Commenter cet article

Nathamsa 17/01/2009 14:47

@ Dominique : Merci pour ton message et ce que tu exprimes au sujet de la culpabilité à laquelle je succombe souvent ! Je trouve ta suggestion intéressante de chercher plutôt à voir ce que l'on pourrait faire, à être dans un sens de la construction...d'abord pour soi-même, car l'amour commence par soi-même comme tu l'as dit ; et puis, si les conditions sont réunies, chercher à construrie ensemble avec l'autre concerné(e); et dans le cas contraire, trouver la force, la foi de ne plus se laisser tenter par l'ombre.

mouniprema 01/01/2009 12:07

Merci Nathamsa pour cette belle réflexion sur l'amour.
Comme le dit J.Krishnamurti : "le doute est un onguent précieux, bien qu'il brûle, il guérit pleinement." Douter de ce qu'on appelle communément l'amour. Oui, sentir profondément ce que l'amour n'est pas. "Aimer, c'est mourir, alors la Vie est". Pour moi, le véritable amour est lié à un mourir. Exigeant, il brûle toutes nos illusions et nous met à nu dans la demeure silencieuse du coeur...
Amitié au plus profond, chère amie du Coeur.

Dominique 03/12/2008 12:37

J’arrive ici par l’intermédiaire de ta réponse à Nathalie sur « Poussières d’esprit » et je trouve ce cri de désespoir qui me touche et me surprend, compte tenu de la dite réponse. Est-ce un coup de blues passager ou est-ce toujours ta toile de fond actuelle ? Car ce n’est pas la même chose. En attendant d’en savoir (peut-être) un peu plus, je redirais pour insister : pas d’amour tout court, sans amour de soi ; c’est une certitude. Une fois cela dit, on n’est guère plus avancé pour autant. Très facile à dire, très difficile à faire. Ce qui me paraît le plus important, c’est d’abord d’être absolument sans pitié pour toute pensée qui ressasse ce qui peut ressembler de près ou de loin à de la culpabilité. C’est l’argument favori du mental utilisé pour nous aveugler et nous empêcher de voir ce que nous pourrions faire de constructif à la place pour nous en sortir.
Je suis prêt à développer si tu le souhaites.

Raksha 15/11/2008 14:08

S'aimer soi-même est simplement trés difficile..Pourtant le vrai bonheur commence par là. Merci pour ton aide sur mon blog, tu vois que tu sais aimer !!

esther 13/11/2008 19:32

tout le monde sait aimer, d'une façon ou d'une autre...toi, tu traverses juste une crise d'identité, on dirait....j'en ai connue des crises comme ça....mais on finit par apprivoiser, crois moi....si au fond de toi, tu ne savais pas aimer, tu n'aurais jamais été capable de créer ce blog, d'y mettre tantr de jolies images....tu manque de sécurité, mais pas d'amour!