Bruant jaune - Alpes du Sud

Publié le par NATHAMSA

Il est tard ce soir-là lorsque nous entamons la montée sur la route de montagne menant à notre « holiday’s home ». Les virages se succèdent...

Tandis que mon regard se pose alternativement sur la route et le paysage alentours, soudain, je crie à F. qui conduit : « Attention ! » C’est ainsi que nous évitons de justesse un petit oiseau gisant sur la route, à l’endroit idéal pour se faire écraser et ré-écraser !

Nous faisons alors demi-tour, je descends du véhicule pour aller voir comment va ce petit animal et, alors que  F. se demande tout haut : « Je ne sais pas s’il est encore vivant… » (vu qu’il gît là sans bouger), à ce moment précis, l'oiseau remue la tête ! ...

Je me dirige alors vers lui afin de lui venir en aide, non sûre de moi, estimant n’avoir aucune notion des règles de secourisme concernant un animal sauvage blessé. J’appréhende un peu... Je finis par le prendre délicatement dans mes mains et nous le ramenons ainsi dans notre « holiday’s home ».
 

Il est trop tard pour l’emmener chez un vétérinaire. Nous décidons donc de mettre au conditionnel la dernière et la plus grande rando que nous désirions effectuer le lendemain, en fonction de la suite des événements concernant ce Bruant jaune.

Après l’avoir observé, nous ne constatons aucune blessure ouverte, mais de grandes diffcultés au niveau de son déplacement : il tient difficilement l’équilibre et ne peut pas voler.

Nous l’avons alors mis dans un carton ouvert et l’avons nourri avec de la mie de pain humidifiée (voir vidéo), même si ce n’est pas conseillé… Mais comment faire ? Mes recherches sur la nourriture à donner avaient indiqué que celle-ci devait être adaptée à l’espèce de l’oiseau (nourriture avec ou sans protéines animales, etc...) au risque, de provoquer sa mort brutale ! J’ai bien eu envie de lui donner de l’œuf, mais avec ce doute, je me suis abstenue ! Nous lui avons donc donné un peu de mie de pain et de la brioche. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, il a eu l’air d’apprécier et surtout, il avait l’air affamé !

Nous l’avons laissé se déplacer dans l’appart sous notre surveillance jusqu’à ce qu’il choisisse lui-même sa « chambre » pour la nuit : sous le canapé, endroit dans la pénombre et caché des regards.

La nuit passe…. Au notre lever, « Piou-piou » avait déjà préparé le ptit- déj ! ;-) En tout cas, il avait gambadé, beaucoup plus en vie que la veille. Il semblait avoir repris des forces et esquissait même quelques envols, de courtes durées, mais qui donnaient bon espoir !

Nous avons alors contacté le Responsable du Centre de Soins de la Faune Sauvage des Hautes-Alpes (06 77 97 21 22), qui est venu le chercher dans la ville la plus proche.

Pour le voyage (court), F. a confectionné avec soins un carton avec des trous (voir photo).











Enfin, c’est avec un petit pincement au cœur que nous l’avons remis aux bons soins de M. Zabardie, responsable du Centre de soins de la Faune Sauvage de cette région. Son diagnostic hypothétique était que vu la maigreur de « Piou-piou », il pouvait s’agir d’un problème de parasites intestinaux qui l’aurait empêché de se nourrir correctement. D’où son état de grande  faiblesse allant jusqu’à ne plus pouvoir voler.

M. Zabardie lui a alors donné un vermifuge dont l’issue pouvait être fatale avec la remontée de tous les vers, ou bien, au contraire, lui permettre de guérir.

Aujourd’hui, ce Bruant Jaune fait toujours partie de notre monde, il a retrouvé le ciel et la liberté de s’y mouvoir à sa guise.

Bonne vie à lui et merci pour cette belle rencontre.

 

 

Publié dans Rencontres animales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

esther 11/08/2008 20:20

y'en a un qui a eu une enorme chance de t'avoir rencontré!! bravo!!

Coriolis 07/08/2008 13:32

Voilà une jolie histoire qui finit bien ! Tant mieux ! Bien à toi... ;o)

marlene 06/08/2008 17:07

felicitations, et c est touchant comment il est cute ce ti bruant!merciiiiii pr lui.
alors pr repondre a ta question sur les bebes orignaux, non je ne connais pas l histoire derriere, mais l orignal est un animal fascinant. c est pr ca qu on l appelle affectueusement l original! au plaisir.

azer 03/08/2008 00:18

Félicitations ! Que dire de plus que de vous ( F et toi ) souhaiter plein de bonnes choses !

Raksha 02/08/2008 13:35

Félicitations de donner autant d'amour et de temps à cet oiseau..beaucoup ne se seraient même pas arrêter !!
J'ai répondu à ton com sur mon blog..si tu as un soucis quelconque, tu peux me joindre par mail...
Merci de t'engager à faire connaitre ce qu'est vraiment une corrida !!